DUCLUZAUX André

DUCLUZAUX André
Ingénieur ESME, licencié en sciences, il a collaboré à Merlin Gerin, devenu Schneider Electric, constructeur d’appareillage électrique et concepteur de réseaux industriels, dans différentes fonctions et responsabilités à dominante technique (bureaux d’études, groupe recherche BT, formation interne, communication et promotion technique). Il a aussi été professeur à l’Institut National Polytechnique de Grenoble (INPG) en conception des réseaux électriques, secrétaire général de l’Union Régionale des Ingénieurs, membre du comité de rédaction de la revue REE, et membre de l’association pour l’Histoire de l’Electricité en France (AHEF).
 
Son intérêt marqué pour l’histoire des sciences et techniques l’a entraîné vers de longues recherches documentaires relatives à l’électricité, qui ont débouché sur la publication de « L’électricité : découvreurs et inventeurs », 5 tomes, Les Editions du Net, 2014. Cet ouvrage, qui cherche à comprendre la construction en deux siècles de notre âge électrique, était le moyen de faire partager ses découvertes aux ingénieurs, enseignants, chercheurs ou tout autre passionné par l’histoire des techniques.
 
En rédigeant son ouvrage, André Ducluzaux a réalisé le retard français, en culture scientifique, technique et industrielle, d’où la fondation avec d’anciens industriels, de l’Association pour l’Histoire et le Patrimoine Industriel en Dauphiné (APHID). L’objectif en était de faire comprendre, par le biais de son histoire, que l’industrie est le socle de la prospérité d’une nation, alors que 20% seulement des étudiants se dirigent vers les métiers scientifiques et techniques.