FINON Dominique

Auteur encyclopédie énergie Finon Dominique
Directeur de Recherche honoraire au CNRS, il est depuis 2003 chercheur au Centre International de Recherche sur l’Environnement et le Développement (CIRED),  une unité mixte du CNRS et de  l’ ENPC (Ecole Nationale des Ponts et Chaussées). Il est aussi Conseiller Scientifique en titre de la Chaire European Energy Markets de l’université Paris Dauphine où il dirige le programme «  Régulation et institutions des marchés électriques » ;  et depuis 2012, conseiller spécial du Conseil Français de l’Energie. Il est consultant de la Banque Mondiale en 2015-2016 sur la compatibilité des politiques de prix du carbone et des politiques de l’énergie dans les pays émergents
 
Il a été directeur de l’Institut d’Economie et de Politique de l’Energie (IEPE), unité recherche du CNRS et de l’Université Grenoble II de 1991 à 2002. Il y a fait la majeure partie de sa carrière de chercheur commencée en 1971 après avoir obtenu ses diplômes d’ingénieur de l’Ecole Centrale de Lyon et son master de sciences économiques. Il est l’auteur d’un modèle d’équilibre partiel du secteur énergétique, le modèle EFOM,  qui a été utilisée de 1978 à la fin des années 90 par la DG Recherche et la DG Energie de la Commission européenne. Il a reçu la médaille de bronze du CNRS en 1988 après avoir soutenu sa thèse d’Etat sur l’économie politique des grands programmes technologiques à partir du cas du développment du réacteur surgénérateur.
 
De 2005 à 2011, il a dirigé le Laboratoire d’Analyse économique des Réseaux et des Systèmes Energétiques (LARSEN), un GIS (groupement d’intérêt scientifique) qui rassemblé trois équipes d’EDF R&D, du CNRS (le CIRED) et de l’Université Paris Sud (le GRJM) sur les questiosn de libéralisation des industries électriques. De 2003 à 2007 il a été directeur adjoint du Programme Energie du CNRS où il était en charge des sciences économiques et sociales. De 2004 à 2010, il a été Président de l’Association des Economistes de l’Energie, puis son Délégué scientifique.
 
Depuis 2000, ces sujets de recherché principaux portent sur la régulation des industries du gaz et de l’électricité libéralisées, sur l’efficacité de politiques publiques (sécurité de fourniture, politique Carbone, ENR, efficacité énergétiques) dans les marchés énergétiques, et sur l’économie des grandes technologies énergétiques complexes (nucléaire, captage et séquestration du carbone). Il a publié de nombreux articles sur ces questions dans Energy Policy, The Energy Journal, Climate Policy, Ecological Economics, Energy and Environment Economics and Policy (EEEP), Energy Studies Review, Industry and Innovation, Economia delle Fonti delle Energia, et en France dans Economie et Prévisions, la Revue d’Economie Industrielles, Economie et Sociétés (série Energie), Nature Science et Sociétés, ainsi que dans La Revue de l’Energie dans laquelle il publie régulièrement des articles de façon moins académique sur toutes ces questions.
 
Il a co-dirigé plusieurs ouvrages sur la modélisation énergétique, l’innovation dans la secteur énergétique,  et les réformes institutionnelles dans le secteur énergétique. Les plus récents depuis 2000 sont en Long term contracts and competition in electricity markets, London: Edward Elgar publisher (avec A. de Hauteclocque et J.M. Glachant) ; en 2004 -Reshaping of European Electricity and Gas Industry: Regulation, Markets and Business Strategie.- Londres : Elsevier, 2004 (avec Atle Midttun); en 2003, Competition in European electricity markets : a cross-country comparison. - Cheltenham: Edward Elgar, 2003, avec J.M. Glachant) et en 2000, Energie et changement technologique. Une approche évolutionniste.- Paris : Economica, 2000, avec Jean-Marie Martin et Bernard Bourgeois.