MACHE Régis

MACHE Régis
Professeur honoraire de l’Université Joseph Fourier (Grenoble). Après des études d’ingénieur agronome (INPT), il opte pour une carrière universitaire et soutient une thèse de doctorat d’Etat (1967) en physiologie végétale. A l’étranger, il est chercheur du Canada Council en 1968 au département de botanique de l’Université du Manitoba puis chercheur associé en biologie moléculaire à l’Université de Chicago en 1969. De retour en France, il est nommé professeur à Grenoble en 1970. Fondateur - directeur du Laboratoire de Génétique Moléculaire des Plantes, associé au CNRS jusqu’en 1998, il assume les fonctions d’enseignant-chercheur, de consultant au Ministère de l’Education Nationale (1988-1993), de président du conseil scientifique du secteur de l’énergie solaire de l’Agence Française pour la Maitrise de l’Energie (AFME). Professeur émérite, il exerce la présidence du Groupe Interuniversitaire de la Recherche (2004-2010, Maison des Sciences de l’Homme, Université Pierre Mendès-France), il participe au « Selective Comittee of the European Radiation Facilities (2009-2012) et à la direction scientifique d’une « Business Unit » à Floralis.
 
Ses recherches portent sur le fonctionnement du génome des chloroplastes (siège de la photosynthèse) et sur l’organisation du génome d’une plante modèle.
 
Nombreuses publications dans des journaux de premier ordre (Nature, Proc. Nat. Acad. Sci, USA, Plant Cell, Plant Molec. Biol., J. Biological Chemistry, Mol. Gen. Genetics…) et auteur d’ouvrages sur l’éthique de la recherche ou l’épistémologie des sciences. Il est co-auteur du premier séquençage du génome d’un organisme supérieur (la plante A. thaliana).