METIVIER Henri, Jean

METIVIER Henri, Jean
Né le 25 juillet 1942 à Paris, Henri Métivier est docteur ès sciences et professeur émérite en radioprotection à l'Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires (INSTN) de Saclay. Il était directeur de recherches à l’Institut de Protection et de Sûreté Nucléaire (IPSN) et assistant du directeur pour la protection de l'homme et de l'environnement.
Après l'obtention d'une maîtrise en sciences (chimie), à l'Université de Paris - La Sorbonne, il obtint le diplôme de radiochimie de l'Institut Curie, puis le titre de docteur ès sciences à l'Université de Paris VI en radiochimie. Il rejoint le Commissariat à l'Energie Atomique (CEA) en 1963 puis devint directeur adjoint du laboratoire de toxicologie expérimentale en 1972  et en 1982 chef du laboratoire de Toxicologie et cancérologie expérimentale de l'IPSN. En 1989 il rejoint le directeur des recherches en sécurité nucléaire de l'IPSN, puis fut nommé directeur de recherches en 1995, prenant la responsabilité des relations avec les universités et de futurs doctorants. En 1999 il est nommé professeur à l’INSTN.
Ses travaux de recherches ont principalement concerné les actinides, la spéciation du plutonium aux faibles concentrations pour l'extrapolation à l'homme, la biocinétique après inhalation et ingestion des actinides et les effets cancérogènes de ces actinides. Il a également été responsable de la création, en France, des règles de protection des chercheurs travaillant chez l'animal sur le virus du SIDA. Il a publié plus de 200 papiers, plus de 50 comme premier auteur dans des journaux internationaux, et plus de 40 comme premier auteur dans des journaux français.
Membre de la CIPR au sein du Comité 2 (1989-2005), président du groupe de travail sur le modèle alimentaire :Publication 100 de la Commission Internationale de Protection Radiologique  (CIPR). Il fut membre d'un conseil scientifique de la direction de la recherche de la Communauté européenne et a participé à des groupes d'évaluation des programmes de la Communauté. Il est consultant pour le Comité de Protection Radiologique et de Santé Publique (CRPPH) de l’Agence de l’Energie Nucléaire (AEN) pour lequel il a écrit plusieurs rapports sur l'accident de Tchernobyl et les conséquences potentielles des avancées de la science sur le système de radioprotection. Il a été président du conseil scientifique instrumentation et contrôle non destructif du CEA, ancien membre du Comité de la métrologie du laboratoire National de Métrologie et d’Essai (LNE). Il a été consultant pour l'Académie des Sciences et est ancien membre du groupe permanent Radioprotection de l'Autorité de Sécurité Nucléaire (ASN).
Il a participé à l'organisation de plusieurs colloques internationaux et a publié une vingtaine de livres scientifiques traitant de protection ou de sûreté nucléaire, écrit ou participé à la rédaction d'ouvrage sur la radioprotection. Son dernier ouvrage traite des mythes et des réalités qui entourent le plutonium. Il est actuellement président du Comité de rédaction de Radioprotection, Journal de la Société Française de Radioprotection (SFRP).
Il est chevalier des palmes académiques depuis 1992.